01 - Situation de départBlog

Quels sont les 3 piliers du trail ?

Quels sont les 3 piliers du trail ?

D’après plusieurs études, le trail connait un engouement depuis près de 15ans. Le nombre de trails organisés est passé de 150 en 2003 à près de 1500 en 2013 (source wikipedia) /

50% des coureurs réguliers préféreraient le trail et 19% seraient avec une pratique quasi exclusive.

Qu’apporte donc cette discipline pour être si plébiscitée ?

 

La réponse la plus communément évoquée, est bien sûr la joie et le plaisir de participer à une épreuve au sein d’un environnement naturel avec un paysage magnifique. En écoutant les trailers ce n’est pas la seule raison. C’est plutôt l’alchimie entre trois domaines qui permet d’avoir une discipline aussi riche que complète.

 

On peut résumer avec une formule : De soi vers Ensemble.

Ce chemin se construit sur 3 piliers :

  • S’accomplir
  • Apprendre
  • Rencontrer

 

S’accomplir

Tout le monde a différents besoins, qui ont été synthétisés par le psychologue Abraham Maslow (lien wikipedia ).

Dans le trail, la notion de dépassement de soi, de sortir de sa zone de confort, pour réussir un défi relève de la dimension d’estime de soi, d’accomplissement personnel. Ce que je nomme plus simplement « Exister », être là sur son chemin.

Ces éléments sont renforcés, consciemment ou non, par la réalisation de quelque chose d’exceptionnelle qui donne une « aura » héroïque au trailer qui prend le départ de la course. Le héros se réalise par les difficultés rencontrées sur son parcours pour passer au stade supérieur en devenant « Finisher ». Etat qui développe le sentiment de fierté et donc d’accomplissement.

L’euphorie de franchir la ligne d’arrivée assure un plaisir qui permet d’oublier toutes les péripéties, les douleurs surmontées.

 

Apprendre

Pour se lancer dans le trail, l’apprenti finisher découvre un nouveau monde. Oublié les tempos rythmés et réguliers en minutes par kilomètre. Désormais il faut gérer un effort plus long, plus variés sur des chemins caillouteux, des montées, des descentes,… Il y a donc un apprentissage de la gestion de son énergie. Mais pas seulement, le trail donne également l’opportunité de découvrir de nombreux domaines où un minimum de connaissances est nécessaire. Voici une liste non exhaustive qui montre toute la diversité de la discipline : le matériel (chaussures, sac à dos, appareils électroniques, équipements anti-pluie,…), la nutrition, construire un plan d’entrainement, comprendre les éventuelles blessures, les étirements,…

Réussir à gérer le projet d’un trail long en préparant, en coordonnant toutes ses briques les unes par rapport aux autres pour être au meilleur de soi le jour J est déjà un exploit.

Apprendre implique la notion de progressivité pour valider les bases de son système avant de passer à une difficulté supérieure.

 

Rencontrer

Pour réussir à apprendre, et à s’accomplir, il est nécessaire d’avoir les bonnes informations pour bénéficier de l’expérience de ceux qui ont entamé le chemin avant soi. On trouve des informations très bien documentées dans de nombreux ouvrages, sur tous les domaines évoqués ci-dessus. Je ferais une liste prochainement sur ce sujet spécialement. Ce n’est pas tout, d’une part il y a les nombreux club d’athlétisme qui ont désormais une section trail. Et d’autre part, il y a les forums type kikourou  dont la richesse tiens aux nombres de récits des membres (mine d’informations pour préparer sa course), aux forums de discussions et aux rencontres « en vraies ». Ces moments, d’entrainement partagé, de off, … sont les fondations d’amitiés, de connaissances qui seront des aides ultérieures lors de difficultés rencontrées en course (aide par une course à deux, mais également via les encouragements par sms, de se savoir suivi sur le site).

 

 

Le trail est une discipline complète du point de vue sportif, avec une possibilité de chercher ses propres records, ses défis à dépasser. C’est également une école de vie qui permet de s’enrichir en connaissances humaines et scientifiques. De plus chacun est porteur de son propre accomplissement. Toute ligne d’arrivée franchie est le résultat d’un apprentissage réussi, d’une capacité à s’être dépassé en partie grâce à ses ressources internes, en partie grâce aux autres.

Lorsque l’alchimie se produit, le coureur a l’impression de réaliser sa course parfaite. Les 3 piliers participent à la réussite et malgré « les coups de moins bien », le trailer maîtrise son sujet.

Il aura donc envie d’une nouvelle aventure, plus difficile, plus longue, plus pentue,… car le trail ce n’est que le plaisir et la joie d’être au sein de la nature. Rien d’autre bien sûr 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.