BlogSaintéLyon

SaintéLyon 2017, 10ans ça se fête !

Et voilà, une SaintéLyon 2017, et pourquoi ? et pourquoi pas ?

Il aura fallu que je m’aperçoive que ma première SaintéLyon datait de 2007, et la petite idée à trottiner dans la tête pour arriver à la conclusion : ça se fête !

J’ai bien sûr d’abord vérifié ma disponibilité, grâce à ce superbe article d’un blogueur que je vous recommande 🙂 et validé l’adhésion familiale au projet.

Sur le choix de l’objectif, c’était assez simple et vous verrez lors d’un très prochain article sur les facteurs influençant le choix d’un ultra trail que je me suis limité aux options : Envie et Proximité.

Alors ce n’est pas tout de dire que ça se fête, faut le faire dignement, correctement. Même si je ne vous dévoile pas tout ce que j’ai en tête, voici déjà une partie des réjouissances.

Tout d’abord, la SaintéLyon, y en a pas une identique à une autre. Pour aider ceux qui vont se lancer pour la première fois, vous allez trouver prochainement les récits de plusieurs de mes aventures sur cette course. Vous devriez être surpris de ne pas simplement trouver des temps de passage, des records,… il y aura également des évènements inattendus qui nous servirons à l’avenir lorsque nous évoquerons l’entrainement physique et mental d’un ultra trail.

Le premier de ces récits, bien évidement, c’est celui de 2007. Vous le trouverez-ici.

Le second récit c’est l’année suivante, 2008, les années se suivent mais ne se ressemblent pas. C’est le début de l’apprentissage de ce qu’est la préparation à un ultra.

Je vous prévois également un guide avec tous les éléments à savoir pour préparer la course. Vous avez déjà de nombreuses informations sur le site officiel et dans le programme, mais il ne répond pas à toutes les questions.

Dans ce guide j’évoquerais la planification de l’entrainement pour cette course atypique, avec le dénivelé qui a augmenté depuis quelques années (points ITRA obligent, notamment).

En parallèle, je vous détaillerais la partie d’affutage nécessaire et la notion de poids de forme optimal. Je me suis enfin lancé après quelques dérives sur une perte de plus de 10Kg en prévision de la SaintéLyon. J’ai démarré début juillet mes nouvelles règles alimentaires et je perds en moyenne 600 grammes par semaine. Je suis parvenu actuellement à 78,5 Kg pour 85,5Kg début juillet.

Enfin, je souhaite vous donner pleins de détails sur le parcours et les nouveautés 2017, grâce à des reconnaissances et grâce à mes contacts avec d’autres coureurs que je ferais intervenir.

J’ai encore quelques autres idées, dont je ne maîtrise pas l’impact « technique » que cela engendre. Je vais réaliser quelques tests cette semaine.

J’ai créé une rubrique spéciale SaintéLyon pour que vous puissiez trouver à un seul endroit ces informations spécifiques.

En route pour ce chouette projet,

J’ai 10ans 🙂 je sais que c’est pas vrai, mais j’ai 10ans !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.