Blog

Fabien Antolinos, le trail, un prétexte aux voyages

Fabien Antolinos

Fabien Antolinos, le trail, un prétexte aux voyages, à la découverte.

Son parcours sportif

Inscrit à 3/ 4 ans au foot, avec très vite une forte aisance respiratoire. Il était surnommé « 3 poumons »
Il va passer à l’athlétisme au moment de l’UFRSTAPS pour réussir l’examen. Avec le Décine Meyzieu athlétisme, il découvre au fur et à mesure des années le psrint, le demi fond, le cross. Il a peu pratiqué le marathon avec seulement 2 marathons dans sa carrière.
Très jeune, il découvre la montage via des randonnées puis de l’alpinisme.

Il a réussi de nombreux sommets, des 5000, des 6000, des 7000, jusqu’à 8000, par exemples :

 

Suite au conseil d’un ami, il test le trail en 2008 où il gagne ses premières courses jusqu’à la victoire à la SaintéLyon.

2009 – saison blanche à cause d’une blessure

2014, il test l’ultra avec l’UTMB. Il ne finira pas pour cette première tentative. Toujours dans les 5, mais il subi une hyponatrémie (hyper hydratation) – cf ultra conférence et met 1 an pour s’en remettre dont des problèmes oculaires.

2015 – UTMB, le retour, 5ème

 

L’entraînement – la vision du coach Fabien Antolinos

Ne pas négliger le gainage, les éducatifs, l’endurance de force. C’est encore plus vrai avec les années pour maintenir le corps en bonne forme.

Nous faisons le pendant avec mes erreurs lors des préparations des SaintéLyon 2008 et 2009. Mon attitude aujourd’hui du gainage avec du travail quasi quotidien et l’escalade de bloc.

Avoir un entraînement le plus varié possible : endurance, vitesse, seuil, seuil en côtes. Surtout si 6 à 7 entrainements par semaine !!!

Une bonne planification : pas trop de courses dans l’année. D’ailleurs, il faut intégrer la récupération au planning.

Penser à garder équilibre : Pro / Perso / Entraînement. Complètement en adéquation avec mon article et les 5 questions indispensables.

 

La douleur : bon effort ou blessure ?

Souvent compliqué de repérer la limite, une aide peut être l’analyse de sa variabilité de la fréquence cardiaque.
Moins il y a de variabilité, plus c’est faible, plus cela indique un état de fatigue. A contrario, plus la variabilité est importante, plus on est en forme. Xavier Thévenard utilise également cette mesure comme il l’a expliqué pendant l’ultra conférence.

Egalement, il est important de bien se connaître pour avoir des repères chiffrés. Notamment sur son parcours d’entrainement régulier, une variation des temps de passage peut être une alerte pour déceler un état de fatigue.

 

Le repos d’avant course

Avant compétition, c’est important de faire du jus mais également de rester dans le rythme. D’ailleurs Fabien Antolinos ne coupe pas trop pour garder son état de forme musculaire, garder des allures proches de celles de la compétitions.

 

Sa TDS 2018

Il a dû abandonner car blessé même s’il a pris le départ. Il avait une douleur aux adducteurs, a continué l’entrainement grâce au vélo. Au départ, il avait déjà mal lors de l’échauffement.
Se pose donc des questions pour la Diagonale des Fous fin octobre.

 

Semaine type en forte charge de Fabien Antolinos

12 entrainements par semaine en bi quotidien
Au moins 24 de repos dans la semaine
Vélo le matin, course à pieds l’après-midi
Eloigner les séances intenses
Egalement des blocs de sorties longues
Son objectif : bien surcompenser

 

Son meilleur raté

On tire toujours des enseignements d’un échec. Et son exemple est l’UTMB 2016, avec de gros regrets. Il aurait peut-être pu gagner mais le mental lâche dans Bovine et surtout gère très mal le ravitaillement de Champex : trop mangé et trop rapide. Un abandon qu’il aurait pu éviter.

 

Le mental

Il travaille sur des images positives et sait également qu’il faut se préparer à vivre des moments difficiles pendant l’ultra. D’un autre côté, l’alpinisme l’a préparé des situations plus extrêmes.

 

Sa stratégie d’alimentation

0.5 litre à l’heure en boisson énergétique, et si possible de la boisson de récupération sur les ravitaillements. Il consomme plutôt du sucré. De plus en plus en petites quantités, mais plus souvent. Normalement, il essaye d’avoir une petite réserve de sécurité en alimentation, au cas où.

Au quotidien, il l’objectif est d’avoir une alimentation équilibrée. Quitte à compenser entre plusieurs repas lorsqu’il y a eu une dérive.

 

Les plans de course de Fabien Antolinos

Ils sont très précis avec les quantités par ravitaillements. En plus, il inscrit les temps inter ravitaillements et s’il y aura ou non une possibilité d’assistance. Enfin, il note la liste du matériel obligatoire, le dénivelé,…

 

Les extra-terrestres du trail

François d’Haene
Kilian Jornet
Xavier Thévenard

 

La diagonale des fous

Sur une base de 24h, va dépendre de sa blessure
Pour compenser : du home trainer, côtes forte en marchant

 

Les courses marquantes de Fabien Antolinos

La SaintéLyon
Les Templiers
La 6000D
L’UTMB
Madeire ultra trail

Et probablement la Diagonale des Fous en octobre 2018

Le trail, un prétexte au voyage, à la découverte.

Attention à la banalisation des distances, à ne pas en faire trop. Surtout, faire des distances où il y a du plaisir.
Savoir raisonner sur plusieurs saisons et pas sur 6 mois, notamment si l’objectif est un ultra de 160 Km.

Penser à s’entrainer à marcher pour un ultra. La marche n’est pas un renoncement. Comme il faut s’entraîner aux descentes pour s’habituer aux efforts excentriques.

Le mieux est l’ennemi du bien. Réduire le nombre de compétition, mettre un dossard c’est pour se donner à fond.

L’émission :

Listen to « OT_30_Fabien Antolinos » on Spreaker.

Sa page facebook : https://www.facebook.com/fabien.antolinos

Son palmarès
2017
Vainqueur – Lavaredo Ultra Trail
2015
5ème de l’UTMB
2014
14ème Grande course des Templiers (team France)
5ème K3 red Bull
2eme Ice trail Tarentaise
2ème Maxi-race
Vainqueur Trail du Matheysin
Vainqueur Trail de la Sainte Victoire
2013
Vainqueur Endurance Trail Templiers
Vice Champion de France de trail long à Gap
Deuxième par équipe Ultra Trail Vercors
Vainqueur Trail du Galibier
Vainqueur Trail Ubaye Salomon (23 km)
6eme championnats du Monde Pays de Galles – Vice champion du monde par équipe
Vainqueur Nuit de la Saint Jean ( 42km)
2ème Trail de Douvres 21 km
2012
Champion de France de Trail
Vainqueur de La Grande Course des Templiers
1er Nuit des Cabornes
1er les étoiles de Gimel
3ème 6000D ( manche TTN )
Vainqueur du Grand Trail du Limousin ( Manche TTN )
Vainqueur du Nivolet Revard ( manche TTN)
3ème  du 80 km de l’Ecotrail de Paris (manche TTN)
Vainqueur des Coursières du Haut du Lyonnais
2011
4ème de La Grande course des templiers ( TTN épreuve bonus )
Vainqueur du Trail Michel Zahn
Vainqueur de la Nuit des cabornes
Vainqueur de la 6000D (manche du TTN)
2ème du Trail de la Vallée des Lacs (manche du TTN)
3ème du Pilatrail (manche du TTN)
Vainqueur du Trail des Passes Montagnes
Vainqueur de l’Ecotrail de Paris (manche du TTN)
4ème du Gruissan Phoebus Trail (manche du TTN)
Vainqueur des Coursières du Haut du Lyonnais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.